Réduction des dépenses de santé : Une réponse pré enregistrée ?

Loupe-amcComme c’est curieux ! J’ai assisté à une scène téléphonique pendant laquelle une proche se démenait dignement, mais avec beaucoup d’amour filial, afin de préserver sa mère dans un hôpital qui, disons-le, semble gérer plus des protocoles que des individus.

L’infirmière qui lui répondait, et qui sentait venir une mise en cause inévitable et très certaine de son institution pour différents motifs qui la dépassaient (absence du médecin de garde sur le site, manque de personnel soignant et aidant, service minimaliste le week end….), cette infirmière donc, lui a répondu texto  : » Je vous sens stressée, vous devriez vous faire accompagner ( ie : psychologiquement ».

Curieuse réponse ! Il se trouve que j’ai entendu la même phrase aux urgences d’un hôpital en 2013 alors que je m’y rendais ayant ressenti de violentes douleurs thoraciques. Les Urgences, (n’en portent-elles  plus que le nom ?),  sont un lieu  où il faut savoir…………. patienter. Facile d’imaginer que le temps que l’on  me prenne en charge et fasse des examens, de l’eau coula sous les ponts. La crise passée, les résultats ne s’avérèrent pas concluants.  C’est ainsi que l’on mis fin à mes doutes en me renvoyant à mes chères études tout en me conseillant de…………….. « me faire accompagner »…bien sûr ».

Amcnaturemorte1bisPour ceux que cela intéresse, quelques jours plus tard, je retournais aux mêmes urgences frappé par un infarctus qui s’était bien développé….. Comme par hasard  je bénéficiais d’un vrai service d’urgence (évacuation par le SAMU) par un staff médical qui me reconnut et qui se sentait un peu gêné…….

 

Ce contenu a été publié dans Jalan, jalan (j'avance), avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.