Gestion des Copropriétés : Un biais de fonctionnement … ?

Voici que sur des critiques qui lui sont adressées parce qu’il use de parties communes de façon exagérée, un membre influent d’un Conseil Syndical se met en devoir de répondre agressivement qu’il passe beaucoup de soirées sur la gestion de cette copropriété !!! ( rapport=0)

A croire que le syndic ne fait rien ?. Nous reprendrons le schéma de fonctionnement tel qu’il devrait être et le comparerons avec celui que ce membre de cette communauté a imaginé pour disposer d’une grande liberté d’action pour des intérêts plus personnels. Voici le schéma classique : Le rôle de l’exécutif est attribué au Syndic à travers son contrat de mandat.

Le schéma suivant est différent. Le Conseil Syndical, probablement avec des intentions louables cherche à fagociter le mandat du syndic.  Une attitude qui peut résulter d’un manque évident de connaissances des droits d’une Assemblée Générale souveraine dans la menée de sa politique. En principe, l’exécutif est confié au syndic, janissaire ou mercenaire spécialisé dans la conduite et la gestion de tels ensembles.                        La différence des circuits est frappante, toute initiative du syndic est muselée par un pouvoir de direction que le conseil syndical ne serait à priori pas autorisé à exercer par l’Assemblée Générale (sauf dans le cadre de délégations sur des actions  précises). La notion de contrôle du syndic par le CS a disparu.  Une question demeure : le syndic acceptera-t-il longtemps de voir son mandat dépouillé ?

Ce contenu a été publié dans Gestion des Copropriétés. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.