Du côté des MICHEL de Provence…

image-6-molette-parmeMa grand mère maternelle, née demoiselle MICHEL  née à SMYRNE (Asie Mineure) en fin de 19° siècle,  se plaisait à rappeler ses origines  françaises, et plus particulièrement sa culture et son éducation dont elle était très fière. Rappelons que le français était la langue des élites dans cette ville cosmopolite. (Voir notre  article Drôles de Trucs Turcs.)

Ses ancêtres, originaires de Provence se seraient installés à SMYRNE (aujourd’hui IZMIR, Turquie) vers 1750. Le berceau de cette famille se situerait à ALLAUCH (Bouches du Rhône). Les différentes sources disponibles (www. généanet.org notamment) permettent d’accréditer cette piste.

Mon aïeul, fondateur de la branche smyrniote des MICHEL serait donc Jean Joseph MICHEL, chirurgien-médecin,  né en 1727, marié en 1751 à ALLAUCH avec Catherine CAILLOL, première épouse avec qui il a eu une fille Elisabeth MICHEL (1752- 1752).

Malheureusement, l’arbre généalogique trouvé et le situant n’explique pas pourquoi il aurait quitté sa région ( et sa femme ??)  et se serait remarié à SMYRNE en 1768 avec Despinela Maria MAZGANA , nouvelle épousée avec qui il aurait eu 2 garçons et deux filles qui installeront la branche MICHEL française jusqu’à ma grand’mère Denise.

AMC11Jean Joseph MICHEL  avait pour frères et soeurs et qui seraient demeurés à ALLAUCH :

  •  Louis  1726-1728
  •  Marie Christine  1729-1775
  • Jean François  1734-1775
  • Rose Elisabeth  1736-1777
  • Rose  1737-1739
  • Jean Esprit  1740-1741
  • Thérèse  1742-1765
  •  Jean Pierre Thérèse  1744-1746
  • Claire  1746-1787
  •  Anne 1732-1732
  • Marie Anne  1749-1759

Même constat que dans l’examen d’autres arbres au 18° et au 19° siècle ; la mortalité infantile était importante (>50%) d’où l’importance constatée des fratries en termes de naissances. Figurent en gras, ceux qui ont vécu suffisamment longtemps pour assurer une descendance à la branche restée en Provence.

S‘il se trouve des descendants de la branche originale et restés dans la région (ou ailleurs), je serais heureux de communiquer avec eux via mon site.

Ce contenu a été publié dans Jalan, jalan (j'avance). Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.