Chez Casto, l’anglais se parle étrangement..

image-6-molette-parmeIl est vrai que cette enseigne et son concurrent direct se sont taillés à une certaine époque une belle réputation à propos de leurs vendeurs ( ou plutôt de leur absence). Il y a quelques années, dans ces magasins la sono générale était encombrée de messages de type ‘ Un vendeur  est demandé dans le rayon Quincaillerie, ……. ! » Je pense que dans le magasin de la Défense et animé d’une bonne intention, à savoir de mesurer la présence des vendeurs, une direction avisée a fait installer en sortie de caisse une petite machine destinée à enregistrer les réponses des clients.  Résultat : Un panneautage qui disait en Français et en gros  :

Avez vous eu besoin d’un vendeur, l’avez vous trouvé ?
Bon, moi je n’épiloguerai pas sur l’opportunité d’un tel dispositif. Mon expérience m’indique que souvent ce sont les mécontents qui répondent, et pas ceux qui sont satisfaits. C’est pourquoi dans les enquêtes de satisfaction, le Verbatim ( propos librement exprimés par l’interviewé ) est si riche en enseignements stratégiques.

Par contre, ce quelqu’un a eu la mauvaise idée de traduire le texte en anglais….. Il me semblait  pourtant  que Casto appartenait à Kingfisher boîte britannique…… Je cite de mémoire ce que j’ai lu :

      Have you looking for a seller ?  

          Have you finding him ?

Heureusement que la caissière africaine qui a encaissé mes achats  « was english mother tongue ». Placée comme elle était, elle n’avait jamais fait attention… mais j’ai vu ses yeux s’écarquiller d’horreur  quand elle a compris de quoi je parlais ( in english of course ).

Elle m’a promis d’intervenir auprès des « coupables ». J’espère qu’il lui feront ré-écrire le texte ……. »properly ».  Moralité : Parfois les ressources en interne sont mal exploitées..

—————————————————————————————

Suite…………… ….Jour J+ 6.  Il est heureux de voir que certaines enseignes se donnent les moyens de veiller à  leur e-réputation et nous ne pouvons que louer cette initiative.      Reçu ce jour en réponse à notre article le message de Delphine,  Assistante relation clients chez Castorama France :

« Je fais suite à votre message sur notre magasin de La Défense. Je suis navrée de constater que des erreurs de traduction se sont glissées sur les panneaux en magasin. Je prends bonne note de votre remarque, et la transmets immédiatement à Benoît, directeur de notre magasin, afin qu’il fasse le nécessaire pour les corriger. Bonne journée ». 

Suite J+11  Chez Casto, ya pas tout ce qui  faut !  J’avais d’autres achats à faire ce vendredi 15 mai et je suis allé laisser traîner mes yeux sur la pancarte iconoclaste. Résultat : 50% de chute.                                                                                       La première phrase a été grammaticalement corrigée…  Have you looking for a seller ?  est devenu   Have you looked for a seller ?  ce qui n’est pas vraiment english mais du franglais grammaticalement correct. Par contre « Have you finding him ? » n’a pas été corrigé… (le verbe « to find » doit s’écrire ici au participe passé)

Moralité : On ne peut pas être bon partout…..

 

Ce contenu a été publié dans Histoires d'un pro, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.