Ce ne sont malheureusement pas des blagues…qui font rire.

Image2-néon-entendu-vuDes raisons d’être inquiets… ? pour moi, il est raisonnable de l’être et ce, au delà de tout débat qui pourrait être  entamé au nom de l’évolution ou de la composition de notre société française ! Jugez -en par vous même ……..

Molière

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (1622-1673). Auteur Dramatique Français.

Je me remémore souvent l’intervention de Didier L. ,  Papa de P. ami de mon fils depuis la maternelle et à propos des méthodes d’apprentissage qu’exposait le directeur de l’école primaire de nos enfants dans une réunion préparatoire à la rentrée. Didier, cadre dirigeant dans une grosse société aéronautique,  s’insurgeait contre les  méthodes nouvelles d’apprentissage à la lecture et l’écriture, notant que les rapports qu’il lisait dans son travail étaient désormais truffés de fautes grossières…   Mais posons nous les bonnes questions . Ces cadres initialement ‘formés’ dans les écoles de la République sont-ils exclusivement responsables de leur mauvaise orthographe  pour cause d’abus de SMS ? En partie peut être, mais pas totalement, il semble que des enseignants contribuent (sans intentions malignes ou délibérées)  à cette détérioration progressive de la langue de Molière.

amc00111_miniPour preuves, ces « coquilles » trouvées dans les éléments photocopiés fournis par l’enseignante à ses élèves de CE2, classe dans laquelle mon fils est élève cette année  :

a) recopier une phrase ou figurait ce texte   « le ……. était en mauvaise état« .  (« état » étant masculin l’adjectif ne s’accorde pas au féminin sauf à écrire phonétiquement…)

b) à apprendre pour l’ auto-dictée : « Le vrai courage est calme, la violence n’en ai jamais la preuve« . Anne BARRATIN.(Femme de lettres française 1832-1915) 

L’exercice consiste à apprendre, mémoriser et reproduire une syntaxe, des phrases et des usages … Ici, c’est raté, « ai »  passé composé d’avoir à la première personne du singulier     ( j’ai ….) est confondu avec est,  c’est à dire le verbe être à la 3° personne du singulier.

Selon d’autres parents, ce type « d’erreurs » ne seraient pas isolé…. Si c’est comme cela que sont formés les enseignants de nos enfants, j’ai de bonnes raisons de m’inquiéter sans pour autant baisser les bras… après tout on n’est jamais mieux servi que par soi-même.

                         « PROFITE DES PETITES OCCASIONS DE BIEN FAIRE                           EN ATTENDANT LES GRANDES. » Anne BARRATIN 1913 

Ce contenu a été publié dans Echos d'un Papa Poule, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.