Années Bazar : Roger s’en est allé

Roger est parti défendre les vieilles pierres du paradis.  Roger B. c’était un style bien à lui : le loden vert, le style anglais très marqué, ( veste tweed et pantalon velours, les Church) l’incontournable pochette  assortie, la chemise à petits carreaux et une PEUGEOT  204 coupé pour sillonner sa région. L’homme avait travaillé pour l’Institut du Tapis et à ce titre avait bien connu mon père. Par un heureux hasard, il fit partie des premiers que j’ai rencontré en février 1978 alors que j’intégrais la Pub pour un stage de 6 mois.  Lui, venait aussi d’intégrer la  Publicité du BHV en acceptant de quitter l’Agence Mac Cann Ericksson pour son client BHV  tout comme Marie-Françoise L. et Claudine L.-B.

T de Institut National du Tapis Loi 1901Pour avoir partagé le même bureau au 16 Temple, je puis assurer que l’homme a toujours été fidèle à son personnage. Distingué, raffiné, d’excellente éducation, il était « carré ». Il s’exprima professionnellement dans la publicité des magasins spécialisés BHV de Province et fabriquait leurs catalogues en affirmant l’autonomie de la chaine par rapport aux services centraux.  Très impliqué dans la défense du patrimoine architectural de sa région (Senlis) il figurait à une époque dans le prestigieux annuaire du Who’s Who.

Ce contenu a été publié dans Années Bazar. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.