Années bazar : Retour vers « l’Avenir »……… (6)


Mains-ouvertes-AMC-webEn 1998, les Top Chefs et autres émissions sur la cuisine n’existaient pas… Mon souci était d’animer la surface du 3° étage du magasin de Rivoli avec autre chose qu’un banal « -20% sur les casseroles »……….L’idée m’est venue de Castorama dont le directeur marketing montait des cours le samedi matin dans ses magasins. J’avais compris sa stratégie depuis longtemps : la meilleure façon de faire acheter du carrelage, c’est de montrer aux gens comment faire….

cuiisne 2023 Mes références culinaires ? I’am not a good cook. Mais je suis marqué par les émissions que regardait ma mère, celles de Michel OLIVER et Catherine LANGEAIS, format qui passait sur la première chaîne….. il y a fort longtemps. Je savais intuitivement que le terrain était favorable..

Quelques mois auparavant,  Jean Louis S. , le nouveau Directeur Général,  s’était mis en tête de créer un magazine BHV, très rédactionnel, et surtout élitiste…….Mais les études menées par Phuong Lan N. après la sortie du premier (et unique) numéro prouvèrent que les lecteurs ne s’intéressaient pas aux pages de tringles, poignées, boutons de style et autres produits de décoration hauts de gamme….. un flop, quoi !. (démarche trop narcissique ??)

cuiisne 1022

Marie Françoise W. Chef   Acheteur du  rayon ménager en compagnie de fournisseurs partenaires du « Forum de la Cuisson en 1998.

Non, les gros scores de centre d’intérêt et de mémorisation de lecture portaient sur ………la recette de cuisine, c’est-à-dire sur les trois pages culinaires, qui échappaient au travail de shopping des stylistes (pouah! des casseroles !…) et dont on m’avait laissé carte blanche pour la réalisation…….. ; plutôt que de faire un panagérique des fabricants de casseroles français, j’avais proposé à Marie Françoise W., Acheteuse du rayon Articles Ménagers, de présenter une recette gourmande en images, à partir des ustensiles ‘shoppés’ dans son rayon, bien sûr.

La recette et l’article furent mitonnés « aux petits oignons » grâce aux chefs de l’Ecole parisienne du Cordon Bleu, école dont Marie Françoise avait référencé les produits dérivés. L’idée d’un « Forum de la Cuisson » était née.

cuiisne 4025

Première apparition nationale pour ce four à micro ondes arrivé très protégé et dévoilé au public pour l’occasion.

Ensuite, c’est grâce à Pierre S. Acheteur du Meuble de Salle de Bains et de Cuisine que le Forum se met en place. L’idée l’amuse, l’emballe, il va être servi…. Pierre S. appelle son fournisseur NOLTE et lui réclame un meuble plan de travail de 6 mètres avec évier…. Le forum aura pour but de présenter des nouveautés (fours, cocottes, poêles, tables à induction,   robots ….) mais aussi de présenter des recettes et des « tours de mains » au milieu des cuisines en exposition.

Pendant trois semaines en octobre 1998, chefs de cuisine (Ecole du Cordon Bleu, Pizza Pino…..), démonstrateurs de fabricants, prouveront tous les jours leur savoir-faire culinaire sous l’oeil ébahi de clients qui en salivent d’avance. Je n’oublierai  pas de mentionner l’investissement et la collaboration des Chefs Acheteurs suivants Liliane B.     du Gros Electroménager, de Jean Claude L. du Petit Electroménager, ni de Francis D. des Télés ; bien que non concerné par la manifestation, ce dernier nous confie 2 téléviseurs et 2 caméras vidéos qui se retrouvent fixées au plafond et diffusent le travail des chefs. Chaque spectateur avide de voir…et de goûter n’en perd ainsi pas une miette.

cuiisne 3024

Sous le plan de travail, deux vaches montées sur roulettes pour permettre grâce à une pompe une alimentation en eau sur l’évier . Tous les matins vidage de l’une, remplissage de l’autre….

Bilan ? Ce fut aussi une expérience positive pour le Chiffre d’Affaire des rayons participants. Après mon départ de l’entreprise, j’ai découvert que l’idée avait été pérennisée. Une énorme hotte siégeait dans le rayon Culinaire quand j’y suis repassé quelques années plus tard. (Il faut avouer que l’opération présentait quelques inconvénients et ce malgré les fenêtres ouvertes …. tous les matins les vendeurs devaient nettoyer et dégraisser les surfaces des cuisines en exposition ……).

Une anecdote ?  : Le Creuset avait délégué une charmante démonstratrice qui faisait du crumble aux pommes dans une cocotte en fonte ovale….. (mais oui, c’est possible). Devant elle, un monsieur plutôt âgé, qui buvait ses paroles et suivait ses gestes avec beaucoup d’intérêt.  Je m’approche de la démonstratrice et par curiosité, je demande au monsieur : « Bonjour Monsieur, et comment vous la trouvez, la cocotte ? »mais, je ne m’attendais pas à sa réponse  » Je la trouve très gironde » me fut-il répondu……(authentique)

Ce contenu a été publié dans Années Bazar, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.