Années bazar : Retour vers « l’Avenir »……… (4)

Mains-ouvertes-AMC-web1998, Année de la Coupe du Monde organisée en France. Encore une fois, le BHV fait preuve de dynamisme dans l’événementiel……  1 catalogue de Télévisions en promos + la sempiternelle offre de Payez en 3 fois sans frais. Une occasion idéale pour moi de monter une opération « hors piste ».         (Traduisez : une opération spectaculaire que personne d’autre ne pourra s’approprier……).

Coup de chance, courant mai, Jean Claude L. Acheteur en charge du Petit Electroménager me fait rencontrer les gens de chez BRAUN. Pour l’occasion les moyens ont été mis sur leur division « Rasoirs » en louant l’image du capitaine de l’équipe de France. Très vite, nous parvenons à un accord gagnant-gagnant sur un partenariat. Nous leur échangeons l’affichage d’une bâche sur la rotonde du magasin de Rivoli  contre un budget me permettant de financer des kakémonos tout le long du magasin ainsi que des lots pour un jeu concours impliquant tous les magasins BHV dans les rayons où se vendent les rasoirs BRAUN,( surfaces Petit Electro et Parfumerie Beauté)

Cette fois-ci  l’aide me vient de mon adjoint Nicolas K. pour la logistique et de Jean Jacques G. de la Signalétique, le quel me trouve en très peu de temps le fabriquant sérigraphe qui imprimera et posera les bâches et les  kakémonos avant le début de la compétition.

img-98-foot3.-jpgL’opération est un succès, les grands gagnants du jeu que j’accompagnerai à la demie finale au Stade de France seront les témoins de la victoire de la France contre la Croatie (2-1). Ils viennent  d’ autres magasins (Parly 2, Strasbourg,….) et n’ont pas hésité à venir spécialement pour assister à l’événement. A la fin du match, nous sommes repartis ensemble, je les ai vu « flotter », réalisant à peine les conséquences du résultat qui  menait l’équipe de France en finale…..

Le Jeu concours en magasin. Les PLV BHV sont conçues pour s’harmoniser avec  celles de BRAUN. 

img-98-foot2

img-98-foot1

Rue de Rivoli en allant vers la Concorde, le message est identique dans les deux sens. Pour l’occasion, il a fallu créer des drapeaux de pays n’existant pas, ceci afin de ne pas avoir de contestations juridiques. Sur les kakémonos on lisait »Foot 98″.

 

Ce contenu a été publié dans Années Bazar. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.