Gestion de Cabinets : A propos des contrats de professionnalisation (1)

Cet article est le premier d’une série qui touchera aux contrats de professionnalisation.

Image-logo-netBLa branche des cabinets dentaires soutient le développement de la formation professionnelle des assistantes.  Tant mieux. Rappelons que pour pouvoir exercer, l’assistante doit être titulaire d’un diplôme d’assistante.

« Nul ne peut exercer la profession d’assistant(e) dentaire s’ il (ou elle) n’est titulaire du titre d’assistant(e) dentaire inscrit au répertoire national des certifications professionnelles ou en cursus de formation ou de validation des acquis de l’expérience, tels que décrits dans l’accord étendu du 1er octobre 2004 relatif à la formation professionnelle dans les cabinets dentaires libéraux, et destiné à obtenir le titre d’assistant dentaire. »  Article 2.1.1 Convention Collective des Cabinets dentaires.

De plus en plus de jeunes filles et de jeunes femmes voient dans cette qualification un avenir que la société ne leur a pas ouvert jusqu’à présent.  Pour accéder à ces formations, il faut un diplôme de niveau 5 (soit le brevet des collèges).  Le cursus de 18 mois en alternance : 1 jour à l’école,  2 à 4 jours au cabinet, est financé par ce que l’on appelait encore il y a quelques mois un OPCA.

Pour intégrer une école, il faut un tuteur et donc un contrat de travail CDD (18 mois)  ou CDI (période indéterminée) qui couvrira :

1)  la période d’essai du CDI ou CDD (1mois) et la validation par l’OPCA du financement du dossier ( inclus dans les 18 mois de la professionnalisation)

2) les 18 mois de la professionnalisation.feuille rouge

NB : le contrat CDD de professionnalisation, n’est pas un CDD de droit commun, il ne crée pas de droits individuels à la formation, ne fait pas entrer la stagiaire dans l’effectif cabinet, ne génère pas d’indemnité de fin de contrat comme un CDD de droit commun.

Une solution consiste à passer une annonce sur le site ABCdent.  Celle que je viens de relever et que je vous joins ci-après, me fait penser qu’il faudra du courage et de la persévérance à certaines candidates, surtout si leur tendance naturelle est plus d’aller vers l’administratif du cabinet que vers l’opératoire.

Voici  cette annonce du 13 Février 2014:

« ayant etait accepté dans un centre de formation ( nom retiré par Admin. ) qui est bien réputer de ce fait je vous fais part de ma volonté de candidature au poste d’assistante médicale dentaire à pourvoir au sein de votre cabinet,

A ce jour je souhaitent donner un nouvel essor à ma carrière et pouvoir développer mes connaissances acquises dans le domaine medicale, auxquel j’ai etait for pour assister le médecin dans les divers actes de soin qu’il pratique au quotidien : de la stérilisation des instruments, à la gestion du planning et la prise de rendez-vous, en passant par la liaison avec les laboratoires et autre cabinets médicaux.

A suivre…

 

Ce contenu a été publié dans Gestion & Administration des cabinets dentaires.. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.